Stromae est un oiseau rebelle


Chanson :  Carmen par Stromae (Stromae – Stromae )
Avis : Une chanson intelligente dans un esprit déroutant
Note globale pour cette chanson :


stromae 1Évidemment, au premier couplet, sans être prévenu, on se dit : mais, mais, c’est du Bizet ! Oui, mais Stromae ne s’en cache pas et il est bien à l’opposé du plagiat. C’est une inspiration libre, sans tricherie puisque c’est indiqué sur la couverture de l’album. D’ailleurs, même le titre, Carmen, annonce la couleur et la phrase du refrain, Prends garde à toi, est reprise du texte de l’œuvre originale, dont le titre réel est l’amour est un oiseau rebelle.

Le thème de cette chanson, extraite de l’album Racine Carrée, parle de la superficialité des relations amicales, voire amoureuses, générées par les réseaux sociaux dont Twitter et surtout de leur addiction. Comment fait donc Stromae pour enrichir la montagne des textes de toutes sortes déjà développés sur ce sujet ? Rappelons toutefois que tous les sujets ont déjà été développés ! Aux auteurs d’être originaux en changeant par exemple l’angle d’attaque, les mots, la musique, pour que l’auditeur ne dise pas : ah oui, j’ai déjà entendu cela ! Et donc, l’originalité de Stromae est sa faculté de se servir des mots, et de jouer de leurs sons sans les séparer de leurs sens : Dans d’abord on s’affilie, ensuite on se follow, on en devient fêlé, et on finit solo, il travaille sur les assonances pour résumer la situation que vit/vivra l’internaute à coup sûr : sens et sons ! Rien n’est gratuit avec Stromae et le vocabulaire est finement choisi, et ça tape juste ! Et dans Et c’est comme ça qu’on s’aime, s’aime, s’aime, s’aime, comme ça consomme, somme, somme, somme, somme, l’auteur nous rappelle que nous (= on) est un produit, voire le produit de Twitter, et que ce que l’on attend n’est pas ce que l’on va recevoir, et qu’on va payer pour cela, sans s’en rendre compte, et c’est le pire. Et là aussi, ça tape juste avec le son et le sens.

Le message de Stromae est clair : attention à ces relations qui n’en sont pas ! Attention à ces amis qui ne sont que des connaissances, méconnues. Attention, attention, attention… sans jamais dire attention ! La certitude en revanche est que l’auteur ne dénonce pas ce/le système, il n’est pas contre Twitter, il “ne crache pas dans la soupe”, simplement, il avertit son auditoire du danger de ces relations qui n’en sont pas, avant de passer à un autre thème dans une autre chanson.

Il ne faut pas rêver : ce qui semble être un travail simple et rapide a dû nécessiter de la part de l’auteur un grand travail de dextérité pour que la forme corresponde au fond et donne une allure générale très (trop ?) moderne. C’est là toute la difficulté d’écriture d’une chanson, qui doit être courte, précise, et ne pas offrir cinquante thèmes en un !

Quant à la musique, elle est dans l’esprit général de l’album et est – on ne peut le nier – inventive : sera-t-elle plaisante ? À vous de juger, d’apprécier et d’aimer… ou pas !


IMPORTANT : pour écrire les critiques « albums » ou « chansons », il n’a pas été lu ce qui a été dit par d’autres, et ni les médias ni la réputation des artistes n’ont pu les influencer. Elles ne reflètent que le propre avis du rédacteur de ce site, Thierry Brayer, et de ses corédacteurs.

CONCERNANT LES DROITS D’AUTEUR : Toutes les vidéos ou musiques de ce site sont hébergées chez Youtube ou Dailymotion par des tiers et non chez VOUSCONNAISSEZLACHANSON par le responsable du site. Toutes les réclamations doivent être effectuées auprès de ces deux sites qui notifieront à leurs abonnés les plaintes éventuelles. VOUSCONNAISSEZLACHANSON n’a pas la possibilité de retirer les vidéos et musiques de ces deux sites. Quant aux textes, ils ne sont reproduits qu’en partie et entrent dans le cadre du droit de citation pour justifier les articles de ce site (Article L. 122-5 du Code de la propriété intellectuelle).


Article écrit le 3 avril 2015
Auteur : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture



Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *