Michel Dinard : sucré ou salé ?


Artiste : Michel Dinard
Avis : Une bien belle personne !
Note globale pour cet artiste :


michel dinard

Michel Dinard

Depuis que je connais Michel Dinard, je n’ai jamais su le situer, entre comique et romantique : aujourd’hui, je me pose toujours cette question, en la généralisant : doit-on être unique, doit-on être l’un ou l’autre, et finalement pourquoi pas être l’un et l’autre, sucré et salé ? Dans son répertoire, on trouve du lourd, du lacrymogène, plutôt bien écrit, bien composé, bien chanté comme « Le cœur chamallow », « Madame », « Le sang de la Vieille » ou « Laissez-moi solitaire ». Et puis, au cas où on se complairait dans ses/nos humeurs nostalgiques, voilà « La bistougnette », « J’veux retourner dans le ventre de ma mère », « Tango tendresse »… Dinard, c’est du deux en un ! Et comme je ne l’ai pas entendu depuis longtemps, je suis curieux de savoir comment il organise tout cela !

Michel Dinard, c’est une bien « belle personne »… (de son dernier titre)

Écoutez ses principaux titres, et n’hésitez pas à le voir le jeudi 3 décembre 2015  à 21 h au Café Théâtre de Tatie avec Michel CICCOTTI à la guitare (19, quai de rive neuve — 13 007 Marseille) ou sur son site.

 


Article écrit le 26 novembre 2015
Auteur : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *