Francis Lalanne me coûte cher !


Francis Lalanne et Thierry Brayer au
Salon du livre de PARIS 2016 : surprenant à lire !!!

  • Moi (Thierry Brayer) : Bonjour Francis, comment vas-tu depuis tout ce temps ?
  • Francis Lalanne : Salut Thierry ! Je vais bien. Toi aussi ? J’ai fini mon recueil de poèmes, je te le dédicace, mon frère ?
  • Moi : Oui, avec plaisir…
  • Francis Lalanne : voilà c’est 30 €, tu paies derrière.
  • Moi : Euh…

Et sur le livre, aucun prix imprimé ou autre alors que la loi l’oblige (Lois et circulaires de décembre 1981). Je règle en espèces. Plus tard, sur le site son éditeur FORTUNA ÉDITION et partout ailleurs, je vois le prix de 15 € pour ce même ouvrage, mais sans la dédicace que j’ai donc payée 15 €, le tout sans facture…

Tu sais quoi Francis Lalanne, tu as gagné 15 € pour ta dédicace mais perdu un lecteur, car je ne vais pas te lire, tu ne le mérites pas !!!

Mon "frère" Francis Lalanne

Mon « frère » Francis Lalanne

 


La réponse de l’éditeur François Michalon pour FORTUNA Édition :

Cher Thierry,

Je découvre votre mail et vous remercie de m’avoir informé pour cette erreur regrettable.
Le prix de vente de nos ouvrage n’est jamais mentionné sur la couverture, les libraires les étiquettent au prix, en fonction du pays.En France il est vendu 15 €.Sur le stand, une étiquette indiquait les prix lors des dédicaces des auteurs.Pour une facture, il suffit de nous transmettre votre adresse afin de vous l’envoyer.
Je suis donc désolé de cette confusion que je ne saurais vous expliquer mais que vous semblez prendre avec un certain humour. Lors de séances de dédicaces, souvent fatiguantes [SIC] du fait du monde, sollicitations, bruit, etc, Francis a toujours pris le temps d’échanger avec un mot gentil, et d’accepter d’être pris en photos, ce qui n’est pas toujours le cas avec des personnalités.
Souhaitez-vous un remboursement ou l’envoi d’un autre livre ?
Enfin votre mail m’a permis de vous découvrir ainsi que les activités très intéressantes d’Ardemo. Pensez-vous qu’il soit possible de publier certains articles sur notre blog, avec le lien sur Ardemo ?
Dans l’attente de vous lire, je vous souhaite une excellente continuation.
François Michalon
et puis plus rien…

Article écrit le 16 avril 2017
Auteur : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *